Obésité : Contribution des facteurs métaboliques dans la prise du poids

      Commentaires fermés sur Obésité : Contribution des facteurs métaboliques dans la prise du poids

Il est vrai que l’obésité est généralement liée au mode de vie de la personne (sédentaire et manque des activités sportives), à ses habitudes alimentaires, ou aux facteurs héréditaires. Toutefois, une étude récente a montré que même les problèmes hormonaux jouent un rôle primordial dans la prise plus ou moins importante du poids.

Production insuffisante des hormones de satiété chez les personnes en surpoids

Un article scientifique rédigé par la chercheuse suisse Bettina Wölnerhanssen nie l’hypothèse ou l’idée reçue : la personne obèse ne peut pas se contrôler devant la nourriture !

Sur une étude basée sur un panel d’environ 30 personnes souffrant d’une obésité morbide et qui ont subi une sleeve gastrectomie ou une ablation radicale et durable des deux tiers de l’estomac.  Et en parallèle, l’étude a été effectuée sur En parallèle 24 autres personnes minces.

L’étude s’étend sur 6 mois, 3 mois avant l’intervention et 3 mois après l’intervention.

Résultats des tests endocriniens : rôle des hormones de satiété

Les résultats des analyses endocriniennes ou de l’hormone de satiété prouvent que :

  • Avant la Sleeve, les personnes obèses avaient moins de cellules entéroendocrines que les personnes minces ;
  • Après 3 mois de la gastroplastie, les personnes opérées ont presque le même taux cellulaire que les personnes minces ou témoins.

Ce qui montre donc, la relation de colinéarité entre l’obésité et l’inhibition de la sécrétion des hormones de satiété dans le sang.

L’explication scientifique du fonctionnement hormonal

A travers le système hypothalamo-hypophysaire, les hormones de satiété envoient au système nerveux central (ou cerveau), un signal qui n’est autre que le sentiment de satiété. Si une personne possède moins de cellules entéroendocrines, la réponse est bien évidemment moins faible et la sensation de la faim est, ainsi, plus développée