Le bronzage en monokini abîme t-il les seins ?

      Commentaires fermés sur Le bronzage en monokini abîme t-il les seins ?

Ce n’est pas au nom de la pudeur que le généticien Steve Horvath à vivement déconseillé les femmes de bronzer nues. En effet, selon des recherches cliniques effectuées sur 1000 femmes âgées entre 25 et 45 ans, les rayons U.V peuvent vieillir les seins de 2 à 3 ans de plus que le reste du corps.

De ce fait, le bon sens vous ordonnera peut-être de cacher votre décolleté pour protéger vos seins du danger du soleil.

bronzage seins nus

En s’appuyant sur une technique innovante d’identification cellulaire, Steve Horvath, docteur en génétique à l’école de médecine de l’UCLA a déduit que les seins et particulièrement les glandes mammaires affichent un âge cellulaire de 3 ans de plus que les autres zones du corps.

Ce vieillissement prématuré est dû, toujours selon le Dr Horvath, à la régression tissulaire des glandes mammaire et de la peau, et qui s’accélère  par les rayons solaires.

Sans entrer dans les détails scientifiques, bronzer topless n’est pas conseillé pour des femmes qui veulent garder un bon galbe de leur poitrine. De plus, certaines femmes ayant des implants mammaires en silicone ont présenté au niveau de leurs seins une température interne élevée par rapport à la normale. Même si ce symptôme n’est pas dangereux, il explique bien les troubles de développement des glandes mammaires.

L’idéal serait de protéger les seins du soleil

Comme c’est le cas pour celle du visage, la peau des seins est extrêmement fragile aux rayons solaires ou à ceux des solariums. Il est donc recommandé des les bien hydrater si vous ne pouvez pas résister aux joies du monokini.

L’utilisation de crèmes solaires adaptées est également souhaitée. Pour les femmes portant des prothèses mammaires, il serait judicieux d’éviter les expositions prolongées au soleil même si elles ont appliqué des crèmes hydratantes ou anti U.V car le risque de détérioration de l’enveloppe est encore inconnu.